Jean Benjamin Jouteur - Un auteur forézien

Mes chroniques 2020

Pas de chroniques de complaisance, mais pas "Scuds" assassins non plus... J'écris ce que je ressens et quand je n'aime vraiment pas, je garde un silence prudent... D'autres aimeront sans doute. 

Catherine J.Mottier

Bicéphale

Mais quel esprit tortueux elle possède la dame ! Dans le dédale enchevêtré de son imaginaire débridé, même une maman chatte équipée d’un détecteur de mouvements n’y retrouverait pas ses petits.

Pascal Bezard

Le CAPTAIN'

Lorsque un auteur parle tout simplement d'un ami disparu

Yves Montmartin

7 jours au Mazet

C’est propre, galant, sans bavure, discret, sans violence, sans souffrance et sans bavure…

Florence Jouniaux

Argenix

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme

José Casatejada

Via Stevensonia

Un périple qui célèbre la simplicité des rencontres

Jean Ducreux

La Disparue du Chemin des Tourettes

une excursion au pays des Vikings 

JeF Pissard

L'impossible amour

Une chronique sociale utile et actuelle qui pose de vraies questions

Agneta Gerson

Projet Arthémis

Quand deux satellites se percutent au dessus de la Laponie


Mes chroniques archivées

Anaïs d’Yves Montmartin :  Dès la première page, le lecteur s’installe tranquille dans une gentille chronique familiale. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. En savoir plus... 

Chroniques d'un vieil homme de JF Thiers :  Il est des textes qui vous parlent, qui vous instruisent, qui vous passionnent, qui vous tiennent en haleine, qui vous dérangent, qui vous émeuvent ... En savoir plus...

Continuer d'aimer de Marcus Hönig  : Que c’est dur de continuer d’aimer parfois ! Ce bouquin, qui est un itinéraire étrange et peu commun, nous le démontre. En savoir plus...

Des crimes et des routes T1 et 2 de Jean GP Ducreux :  En découvrant le tome I, le héros de la RD 311, le lecteur s’installe dans une ambiance digne d’un roman de Charles Exbrayat dont on aurait modernisé écriture et style. En savoir plus...

Deus de Patrick Garcia :  Mes dix doigts sur le clavier, songeant à la chronique que j’allais pondre, je suis demeuré un long moment indécis, mains aux aguets et esprit fumant. En savoir plus...

Esperanza 64 de Julien Centaure :  Bon, on se dit : « Encore une tentative désespérée de sauver l’espèce humaine » tout le monde dans le vaisseau « Dernier Espoir » et en route pour Terra-deux, En savoir plus...

Gardiens de Jean François Tiers :  Il y aurait tant de choses à dire, tant d’images et d’idées à interpréter. Chaque lecteur vivra cette démarche de façon personnelle, bâtissant sa propre interprétation. Aucune ne sera juste, aucune ne sera fausse. En savoir plus...

Il y a toujours un piano quelque part d'Olivia Jones :  Ce bouquin se déguste à la façon d’une recette habilement poivrée sucrée qui mariant différents ingrédients certes individuellement peu originaux mais savamment combinés par le malicieux talent culinaire de l’auteure .  En savoir plus...

Intersections de Laure Morel  : Courageusement je l’avoue, à chaque diffusion du « Silence des agneaux » je commets le crime de lèse-majesté de zapper avant le terme de la première demi-heure. Non pas que l’excès de plasma sauce tomate me dérange outre mesure, en fait, je m’ennuie ! En savoir plus...

Julien de Jean François Thiers :  Lorsque j’étais enfant, ma grand-mère qui était une conteuse hors pair m’entrainait dans des mondes magiques, En savoir plus...

La momie drômoise de Paul Eric Allègraud  : Poljack, c’est un brillant compromis entre Bob Morane l’aventurier BCBG, infatigable défenseur moraliste de la veuve et de l’orphelin et James Bond, l’implacable tueur professionnel.  En savoir plus...

La tête dans les nuages d’Olivia Jones :  C’est doux, mystérieux, parfois triste, parfois naïf ou tendrement maladroit… Comme un rêve d’enfant poursuivant sans relâche les nuits d’un adulte. En savoir plus...

La vague de Brice Bigaré  : Raconté par un témoin en fuite d’existence, ce bouquin épluche méthodiquement les états d’âme et les attitudes d’une poignée d’humains dans le contexte terrible d’une apocalypse imminente. En savoir plus...

Le clos des diablotins de Kim Chi Pho :  Avec ce livre étrangement conçu, on s’embarque dans un voyage sans repère véritable, à la rencontre d’une femme instable, belle, sensuelle, attachante, libre.  En savoir plus...

Le déshonneur des Montergnac d'Isabelle Buffet : Sans meurtres à la chaîne, sans détails sordides ou autres effets spéciaux sanguinolents, ce polar, très classique, est une histoire de bonne facture, bien écrite, où l’on rencontre... En savoir plus...

Le feu sous la peau d'Olivia Jones :  Ce roman met en place tout un univers de vies complexes. Univers modeste parce que réaliste. Univers touchant, pour exactement le même motif. En savoir plus...

Le goûter d'anniversaire et autres récits peu ordinaires de Lara Lee Lou Ka :  C’est un voyage dans une contrée dont la seule frontière est notre imagination. Un voyage dans les ténèbres. Un voyage au bout de la peur, aux tréfonds de nous-même. » En savoir plus...

Le sang blanc de Pascal Bezard  : Amateurs de rires, de détentes, de superficiels et de lectures faciles, passez votre chemin, ce bouquin, que j’intitulerais « Chroniques d’un combat » ne vous est pas destiné. La qualité principale de ce récit réside...  En savoir plus...

Les sept pierres de vie de Forence Jouniaux  : Si l’on me demande : « Alors, tu t’es bien baladé avec le bouquin de Dame Jouniaux. » Je répondrai sans nul doute par une tirade de ce style : « Baladé ? Ah non, c’est un peu court jeune homme..  En savoir plus...

L'impact de Pascal Bezard : Je n'ai pas d'autre choix que de respecter celui de l’auteur et surtout de mettre en avant cette capacité étonnante dont il dispose : Il excelle dans l'art de raconter, sans délayer, sans mots parachutés, une histoire forte.  En savoir plus...

Nous ferons de toi un homme de Caroline DESCHEIRDER-LAMBERT :  Mais ce que je retiens de ce bouquin sont d’autres mots, des sacrément positifs ceux-là : Résilience, reconstruction, amour. En savoir plus...

Pharaon 1923 par Jean GP Ducreux :  À travers ce roman, c’est un univers marqué dans le temps, un style précis qui fait mouche, un début de siècle qui sous nos yeux de lecteurs se dévoilent, comme extirpée d’une faille temporelle. En savoir plus...

Poljack - Les déesses de l'Indus : Poljack a atteint l’âge de la maturité, et si tu n’as pas compris cette évidence, lecteur, tu es encore plus embouteillé que le périphérique parisien un soir de chassé-croisé estival, En savoir plus...

Qui a tué les Muller sur la Riviera Suisse ? de JeF Pissard :  Prenez une affaire criminelle bien saignante et suffisamment mystérieuse pour captiver un large échelon de la population allant de l’étudiant boutonneux à la ménagère désœuvrée, en passant par toutes les autres cartes du jeu des sept familles. En savoir plus...

Roxane et la fleur fanée de la pension Mio Sogno de Véronique Attinger :  C’est une visite guidée à laquelle le lecteur est invité. Tout y est… La beauté des monuments, leurs secrets et leur magie, l’amour justifié des Florentins pour leur cité. En savoir plus...

Tuer n'est pas vivre de Charlotte Adam : Lisant cette œuvre dans le berceau même de la Cosa Nostra, c’est-à-dire en Sicile, dégustant chaque jour les plats locaux que l’auteure nous dépeint avec tant de ferveurs, rencontrant des personnes dont les prénoms se mélangent avec ceux du romans…. En savoir plus...

Un Noël saupoudré d'espoir de Nathalie Brunal :  Ce conte est un sourire à travers les larmes. Il apporte un peu de fraîcheur et d’humour naïf au brasier si froid d’un cruel et injuste deuil. En savoir plus...